-

Bricolage & DIYCréer des objets uniques grâce au tournage sur bois

Créer des objets uniques grâce au tournage sur bois

-

-

Le tournage sur bois est un art qui consiste à travailler ce matériau naturel pour obtenir des objets uniques. Qu’est-ce réellement le tournage sur bois ? Comment fonctionne cette technique ? Quels types de bois utilisés pour réussir votre projet ? Comment s’y prendre et avec quels outils ?

Qu’est-ce qu’un tournage sur bois et comment fonctionne-t-il ?

Le tournage sur bois est une ancienne méthode de travail de ce matériau qui a considérablement évolué dans le temps. Découvrons ensemble ce que c’est ainsi que son fonctionnement.

Genèse et définition du tournage sur bois

Les origines du tournage sur bois remontent à l’an 1300 av. J.-C. en Égypte. Des Égyptiens à la révolution industrielle en passant par les Romains, le métier a connu de grandes avancées. Aujourd’hui, un moteur électrique est introduit dans les machines de tournage sur bois, ce qui améliore la qualité des objets créés. Concrètement, le tournage sur bois est l’art de donner une forme cylindrique à une pièce de bois.

Le travail de cette matière noble, naturelle et chaleureuse permet ainsi de créer des objets uniques. Il est pratiqué à l’échelle industrielle avec des machines automatiques ou dotées de commandes numériques. Cela permet une reproductibilité des pièces ainsi que la production en série. En dehors de cette forme de tournage sur bois encore appelée tournerie, le métier se pratique aussi de manière artisanale. Ce sont alors des amateurs qui se servent de tours manuels pour créer des objets spécifiques.

Classée dans la catégorie des métiers d’art, cette activité connaît depuis peu un réel succès. Dans la pratique, le métier de tourneur sur bois prend en compte différents corps de métiers :

  • menuiserie et ébénisterie pour tourner les pieds de meubles d’intérieur,
  • poignées des ustensiles de cuisine en bois,
  • papeterie pour la création de stylos,
  • passementerie pour les embrasses de rideaux,
  • bijouterie pour le tournage de la résine et du bois, du plexiglas, etc.

Le tournage sur bois permet aussi de fabriquer d’autres pièces de mobilier et des bougeoirs. Il nécessite du tourneur une bonne maîtrise des fondamentaux du métier, un entraînement continu et de la passion.

Fonctionnement du tournage sur bois

Le principe du tournage sur bois consiste à faire tourner le matériau sur lui-même à des vitesses variables. Pour le faire, la pièce de bois à travailler est installée et fixée sur une machine appelée tourneur ou tour. Le tourneur met ensuite la machine en marche pour que le bois commence à tourner. La vitesse de rotation peut être définie par le tourneur ou prédéfinie en amont. Elle varie cependant selon le rythme de travail du travailleur ou l’espèce de bois utilisée. En général, la vitesse de tournage se situe entre 300 et 3000 tours/min.

Si le tournage permet de faire tourner le bois, il est indispensable de travailler ensuite la pièce. En fonction du résultat attendu, le tourneur se sert d’un ensemble d’outils pour façonner le bois déjà tourné. Soulignons qu’à cette étape, ses talents artistiques sont également mis en jeu pour donner la taille, la sculpture, les motifs, etc.

Les différents types de bois qui peuvent être utilisés pour le tournage

En tant que métier d’art, le tournage utilise différentes espèces de bois selon le rendu souhaité. À l’immensité des arbres correspond une variété de bois, chacune avec ses caractéristiques visuelles : couleur, motif, dureté, aspect, grain, etc. Selon l’utilité de l’objet à créer, on distingue 2 grands types de bois : dur et léger. Les bois durs comprennent les essences suivantes :

  • chêne,
  • acajou,
  • érable,
  • ébène,
  • hêtre,
  • noyer,
  • olivier.

Parmi les bois résineux, nous pouvons compter le tilleul, le peuplier, le sapin, le pin, etc. La plupart des essences conviennent au tournage. Les bois avec veines plus ou moins visibles et résistantes sont plus recommandés. Les bois issus d’arbres comme le saule, le mimosa, le bouleau, le cerisier, l’eucalyptus ou le cèdre s’utilisent également.

Lorsque le bois présente certaines aspérités, il est déconseillé de les utiliser pour ce travail artistique. Il s’agit notamment des bois présentant des nœuds ou des fissures. Au cours de la transformation, ils peuvent se déplacer à une grande vitesse et vous blesser gravement. Les bois très résineux, avec des copeaux ou très humides ne sont pas non plus adaptés pour ce travail.

Comment choisir le bon bois pour votre projet ?

Avant de réussir un projet de création d’objets par tournage, il est important de bien choisir l’essence du bois. Pour sélectionner le meilleur bois pour votre projet, vous devez d’abord tenir compte de son prix. Selon le budget prévu pour le projet, certaines essences de bois sont à éliminer. La couleur du rendu est aussi déterminante. Selon l’esthétique souhaitée pour votre objet, certaines espèces de bois sont systématiquement exclues. Vous pouvez cependant utiliser toutes les essences de bois si vous souhaitez créer un objet de couleur sombre. Dans ce cas, vous pouvez procéder à une ebonisation, un brûlage ou utiliser de la fumée d’ammoniac.

La durabilité du bois doit être considérée dans votre choix. Ce critère prend en compte la dureté ou densité, la résistance à la pourriture et aux insectes. En ce qui concerne la dureté et la densité, les essences couramment utilisées sont l’érable, le chêne blanc et la cendre blanche. Quant à la résistance à l’humidité et aux insectes, tenez-vous-en aux propriétés naturelles du bois.

Bien que toutes les essences puissent être tournées, remarquons néanmoins que la maniabilité et les sensations ne sont pas les mêmes. Les bois durs à grains fins sont par exemple plus faciles à tourner et offrent un rendu très esthétique. Ils offrent par ailleurs de grandes possibilités lors de la finition.

Outils et équipements de base nécessaires pour le tournage sur bois

Dans la pratique du métier de tournage sur bois, différents outils et équipements sont utilisés. Le tour à bois est le principal équipement de tournage sur bois. Il est constitué :

  • d’une poupée immobile qui accueille le moteur et les poulies,
  • du moteur électrique,
  • d’un axe,
  • d’une pointe,
  • du nez de broche,
  • d’une contre-pointe,
  • du banc sur lequel coulisse la poupée mobile.

Il existe 2 types de tours à bois. Le tour à bois d’établi, petit et léger et celui d’atelier utilisé par les tourneurs professionnels. Au tour s’ajoutent d’autres outils et équipements indispensables au travail de tournage. Le premier outil est la gouge constituée d’une gorge formée dans la masse ou par cintrage. Elle sert à couper le bois et s’utilise avec un angle d’affûtage d’environ 45° et en talonnage. Les gouges offrent un bon rendement avec une surface propre. En fonction de l’utilisation, il existe différents types de gouges : à dégrossir, à usiner, à creuser. On distingue aussi l’anneau qui est considéré comme une gouge.

Le tranchoir sert à trancher les fibres de bois. Il comprend une arête tranchante effilée et un angle de coupe fermé. L’utilisation de cet outil nécessite une bonne connaissance des fibres de bois et de l’usinage. Comme pour les gouges, il existe différents types de tranchoirs. Le plus connu est la plane qui s’emploie pour polir une pièce. Le bédane ou bec d’âne sert non seulement de tranchoir pour surfacer, mais aussi pour dérouler des copeaux. Il s’utilise parfois également comme racloir. D’autres accessoires sont enfin utiles dans l’atelier d’un tourneur. Il s’agit entre autres du pied à coulisse, du réglet et du centreur en plastique.

Conseils de sécurité pour l’utilisation d’un tour à bois

Dans la pratique du tournage sur bois, il est important pour le tourneur de se doter d’équipements de protection individuelle (EPI). Commençons par l’habillement qui ne doit pas être collant et bien ajusté. Évitez aussi le port de vêtements amples, de cravate, de bijoux ou d’écharpe pendant le tournage. Ceux-ci peuvent se coincer dans le tour pendant qu’il tourne. Si vous avez des cheveux longs, veillez à les attacher correctement.

Dans son travail, le tourneur sur bois expose aussi ses yeux et ses oreilles. C’est pourquoi une protection oculaire est indispensable pour un tournage en toute sécurité. Vous pouvez utiliser des masques, des lunettes de protection, une visière ou un écran facial. Bien que le tour soit une machine relativement silencieuse, un casque de protection auditive est parfois nécessaire. Certaines espèces de bois sont nocives. Il est alors recommandé d’utiliser des équipements respiratoires, notamment pendant le ponçage. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer les masques à cartouche filtrante et les filtres à particules. Vous pouvez aussi envisager une ventilation avec filtrage pour l’atelier de tournage.

À ces équipements, nous pouvons ajouter les gants pour protéger les mains du tourneur et les chaussures de protection. Veillez également à utiliser des outils de tournage bien affûtés, ainsi que des pièces de bonne qualité. Il est enfin important d’enlever manuellement ou par aspiration les copeaux de bois produits à la phase du façonnement.

Comment créer des objets avec le tournage sur bois ?

Vous en savez davantage sur le métier de tourneur sur bois. Il est maintenant temps de commencer à créer différents objets avec le tournage. Pour cela, mettez d’abord en place l’emplacement de la pièce à tourner. À cet effet, vérifiez que le tour et ses outils (bédane, gouge et plane) soient bien disposés. Vous devez ensuite mettre la pointe d’entraînement sur la perceuse et fixer celle-ci sur le support. Repérez le centre de la pièce de bois et placez-la entre les poupées du tour. Une fois le tour mis en marche, passez au dégrossissage avec la gouge. À l’aide du gabarit, vous vérifiez si la pièce a la taille et la forme voulue. Procédez au ponçage, puis retirez la pièce de bois du tour. Découpez enfin les chutes de bois à l’aide d’une scie pour obtenir l’objet désiré. Selon le résultat attendu, vous pouvez procéder à différentes finitions.

Pour trouver des idées d’objets à créer, vous pouvez observer d’autres projets déjà réalisés au tournage sur bois. Il existe aussi de nombreuses ressources en ligne qui fournissent les détails sur différents projets. L’entraînement est aussi une importante source d’inspiration pour trouver des idées d’objets au tournage sur bois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Un bureau d’études : quelle utilité ?

Dans le domaine du bâtiment, il faut consulter un ou plusieurs bureaux d’études techniques lors de la conception d’un...

Caméra de surveillance ou alarme de sécurité ?

En France, les données sur les cambriolages publiées par le ministère de l'Intérieur renseignent qu'au fil des années...

Une alarme sans fil pour s’intégrer facilement à ma maison et à ma déco

Vous souhaitez protéger votre intérieur contre les intrusions malveillantes, mais ne souhaitez pas gâcher votre décoration avec une alarme...

Rénover ou redécorer sa maison : pourquoi faire un crédit ?

Si vous avez l'intention de rénover ou de refaire la décoration de votre maison, cela nécessite inéluctablement de disposer...

A lire

Isolation: toutes les aides et subventions pour mener à bien son projet

Isolation: aides et subventions pour la France En France, il...

Que valent les matelas à mémoire de forme ?

On entend de plus en plus parler du matelas...

Idée parpaing (12 designs): du mur au mobilier d’intérieur design

Banc, table de chevet, bibliothèque … beaucoup de meubles...

Aménager un éclairage extérieur: 9 conseils pour y voir clair !

L'éclairage extérieur est plus important qu'il n'y paraît. Pour la...

Moderniser son habitat : pourquoi choisir l’aluminium ?

En seulement quelques années, l'aluminium a détrôné le...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement