-

Energies de l'habitatTertiaire : comment améliorer la performance énergétique ?

Tertiaire : comment améliorer la performance énergétique ?

-

-

Depuis le 1er octobre 2019, certaines obligations de réduction de consommation d’énergie des bâtiments du tertiaire sont entrées en vigueur suite à un décret. Dans le secteur du bâtiment, le tertiaire renvoie aux édifices qui sont occupés par des activités liées à ce domaine. Ainsi, il s’agit de bâtiments qui hébergent des commerces, des bureaux, des établissements de santé ou encore ceux destinés à recevoir du public.

Il est nécessaire d’identifier les implications de ces nouvelles obligations et de maîtriser les différentes modalités de leur mise en œuvre. Cela permettra une meilleure exploitation des bâtiments du tertiaire et contribuera à une réelle rénovation énergétique.

Diagnostic des GTB et GTC : une formalité à remplir

La GTB renvoie à la Gestion Technique du Bâtiment et la GTC à la Gestion Technique Centralisée. Il s’agit de deux systèmes qui permettent la gestion des équipements techniques des bâtiments tertiaires. Ils prennent en charge les équipements résidentiels collectifs ou professionnels.

La GTC se charge de gérer les données techniques relatives à l’éclairage, la climatisation ou le chauffage. La GTB quant à elle est chargée de la gestion de toutes les installations techniques et les équipements comme la vidéosurveillance, les alarmes ou les ascenseurs.

Le diagnostic GTB et GTC consiste en une mission dont l’objectif est d’étudier les différents problèmes des installations existantes. Pour cela, une visite est effectuée, des documents sont analysés et les utilisateurs des installations sont auditionnés. C’est pour cela qu’il est important de confier les diagnostics GTB et GTC à une entreprise spécialisée pour optimiser vos économies d’énergie.

Grâce à ce diagnostic, il est possible d’identifier les raisons pour lesquelles une installation technique fonctionne mal. Ainsi, des solutions peuvent être trouvées pour améliorer la performance énergétique du bâtiment tertiaire.

Qui doit réaliser ce diagnostic ?

C’est le gestionnaire du bâtiment tertiaire, qu’il soit industriel ou professionnel, qui a la charge de réaliser un diagnostic GTB et GTC. Sa mission est de s’assurer que les installations techniques fonctionnent normalement. Il doit également trouver les défaillances qui peuvent créer des pannes et impacter la performance énergétique du bâtiment. En effet, le non-fonctionnement de certaines installations est susceptible de freiner considérablement certaines activités au sein du bâtiment. Le meilleur moment pour réaliser ce diagnostic : lorsque toutes les installations techniques fonctionnent bien. Vous pourrez ainsi savoir quoi faire en cas de panne.

Le secteur du bâtiment fait partie des plus gros consommateurs d’énergie. En effet, les immeubles industriels ou professionnels absorbent 40 % de la production totale d’énergie. Ainsi, afin d’atteindre des résultats satisfaisants, des mesures actives et passives peuvent être entreprises. Il est important de réaliser un diagnostic GTB pour s’assurer du bon fonctionnement et de l’efficacité des flux d’énergie dans les bâtiments.

Pourquoi réaliser un diagnostic GTB/GTC ?

Naturellement, le premier avantage d’un diagnostic GTB et GTC est l’optimisation du fonctionnement des installations techniques dans les bâtiments tertiaires. En outre, ces diagnostics pourront permettre une meilleure maîtrise des coûts et réaliser des économies sur le plan énergétique. Faire un diagnostic vous donne la possibilité d’avoir plus de confort tout en économisant de l’énergie. Aussi, il est possible de mieux planifier la maintenance des équipements et anticiper certains dysfonctionnements. Par ailleurs, ces diagnostics permettent de mettre en œuvre de vraies politiques de sécurité grâce à l’automatisation de certains dispositifs de sécurité.

Mettre en place des mesures pour améliorer l’efficacité énergétique

Lorsqu’il s’agit de la durabilité d’un bâtiment tertiaire, plusieurs facteurs entrent en jeu, en premier lieu l’efficacité énergétique. Un bâtiment écologique, par exemple, consomme entre 24 et 50 % d’énergie en moins. Cela permet de réaliser d’importantes économies sur les frais de fonctionnement et de réduire les émissions de CO2.

Isolation thermique

Pour améliorer la performance énergétique d’un bâtiment tertiaire, il est possible de choisir entre certaines interventions telles que l’installation d’un manteau thermique. Il est possible de l’appliquer à l’intérieur comme à l’extérieur. Il aide à la réduction considérable de l’échange thermique entre divers environnements.

Systèmes de chauffage

Les systèmes de chauffage sont l’âme du bâtiment. Afin de réduire de manière significative la consommation d’énergie, il est nécessaire d’opter pour des systèmes avancés. Ces derniers garantissent un haut niveau de performance énergétique.

L’équipement

Pour améliorer la performance énergétique de votre bâtiment tertiaire, il est également possible d’utiliser des appareils qui ne sont pas énergivores. En effet, dans le système d’éclairage par exemple, vous pouvez choisir des ampoules à faible consommation. Aussi, il est important de ne mettre en marche que les appareils dont vous avez réellement besoin pour réaliser vos tâches.

Système solaire thermique

Installer un système solaire thermique vous permet de subvenir aux besoins énergétiques de votre bâtiment. Pour atteindre l’efficacité énergétique souhaitée pour votre bâtiment, l’énergie produite à partir de sources renouvelables fait partie des étapes les plus importantes. L’énergie solaire s’obtient gratuitement et est écologiquement durable.

Toit photovoltaïque avec système de stockage

L’installation d’un toit photovoltaïque permet de convertir le rayonnement solaire en une énergie électrique. Grâce aux systèmes photovoltaïques, l’électricité verte est produite et il est même possible de la stocker dans des batteries pour l’utiliser plus tard. De la sorte, vous pourrez éclairer votre bâtiment avec cette source d’énergie. Grâce aux systèmes photovoltaïques, vous pouvez couvrir une grande partie des besoins énergétiques de votre bâtiment tertiaire.

Systèmes domotiques

Pour arriver à une efficacité énergétique maximale dans un bâtiment, vous ne devez pas seulement produire de l’énergie. Il est également important de la gérer de la façon la plus optimale. Cela est possible grâce à un système domotique permettant la gestion optimale et automatisée de la consommation électrique. Cela permet d’atteindre des normes de qualité élevées, d’économiser au maximum et d’augmenter la classe énergétique du bâtiment.

Afin d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment tertiaire, vous devez réaliser un diagnostic GTB et GTC. Ce diagnostic vous permettra d’identifier les installations défectueuses et celles qui consomment le plus. Une fois cela effectué, vous pouvez adopter des mesures visant à réduire votre consommation énergétique. C’est en agissant de la sorte que votre bâtiment tertiaire pourra atteindre une efficacité énergétique appréciable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Quelles options s’offrent à vous pour protéger votre jardin ?

Si vous avez la chance d'avoir un joli jardin, il va falloir vous protéger. Non seulement d'un point de...

Déco : comment égayer sa maison en hiver ?

Les fêtes de fin d'année sont terminées, les guirlandes sont décrochées, et la maison paraît soudain bien triste... Vous...

Comment trouver facilement un serrurier à Paris ?

À Paris, il est parfois difficile de trouver un artisan serrurier de confiance prêt à intervenir rapidement et à...

Comment clôturer son jardin avec du grillage rigide ?

Si vous souhaitez clôturer l’espace de votre jardin sans avoir à cacher la vue, la clôture est l’équipement idéal....

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement