Energies de l'habitat Isolation dans l'habitat Quels sont les meilleurs isolants pour les combles perdus...

Quels sont les meilleurs isolants pour les combles perdus ?

-

Entamer des travaux de rénovation, c’est plutôt amusant, vous ne trouvez pas ? Vous faites tous les plans dans votre tête. Vous imaginez le résultat de vos futurs aménagements. Malheureusement, la joie est souvent de courte de durée, car les ennuis ne tardent jamais à arriver avec l’isolation des combles perdus ! Mais est-il possible de les éviter ? Bien entendu ! Découvrez donc notre guide complet pour trouver les meilleurs isolants, connaître le prix de chacun, etc. Bref, vous saurez tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

Quels sont les meilleurs isolants pour aménager les combles perdus ?

Isoler les combles perdus : ça sert à quoi ?

L’isolation des combles perdus est une étape essentielle lors d’une rénovation. Pourquoi donc, alors que vous ne voulez même pas y vivre ? Eh bien, tout simplement pour faire des économies d’énergie. Et c’est bien ce que nous recherchons tous.

À eux seuls, les combles perdus représentent 30 % des déperditions de chaleur de votre logement. C’est là où la chaleur s’évapore lorsque votre maison est mal isolée. Mais c’est aussi par là que l’air s’infiltre en hiver ! 

Vous l’aurez compris, pour limiter vos dépenses énergétiques, comme financières, il est crucial d’isoler vos combles, même perdus. 

Les meilleurs isolants pour les combles perdus : on vous dit tout !

Les laines minérales : une bonne idée ? 

Bien qu’elles soient de moins en moins utilisées, les laines minérales font tout de même partie des meilleurs isolants pour combles. Il s’agit de la laine de verre et de la laine de roche. 

Mais entrons un peu plus dans les détails : 

  • la première, la laine de verre, est un matériau plutôt souple, qui se compose à la fois de sable et de verre recyclé ;
  • la seconde, la laine de roche, est une matière constituée de roche volcanique et de basalte, plus robuste que la précédente.

L’une comme l’autre sont appréciées pour leur bonne isolation phonique et thermique, mais aussi par leur prix relativement bas. Quelle que soit la laine minérale que vous choisirez, celle-ci devrait vous coûter aux alentours de 5 euros le mètre carré pour 100 mm d’épaisseur.

L’isolant synthétique : lequel choisir ? 

Si vous vous intéressez aux isolants synthétiques, vous avez sûrement entendu parler du polystyrène, c’est une des matières les plus connues et une des plus appréciées. 

Bien que moins résistant à l’usure du temps que certains matériaux, le polystyrène n’en reste pas moins une solution efficace pour isoler vos combles, autant d’un point de vue thermique que phonique. 

Mais ce n’est pas tout, puisqu’il est aussi plus simple à poser et à manier que les laines minérales, idéal pour un débutant. 

Enfin, le polystyrène est aussi un isolant très abordable. Vous pouvez trouver votre bonheur pour seulement 8 euros le mètre carré. Et l’avantage, c’est que, pour des résultats similaires avec d’autres matières, vous utilisez moins d’épaisseur, moins de composants et vous faites donc des économies. 

Une petite vidéo très bien faite et très instructive quant à l’emploi des divers isolants pour les combles.

Les laines végétales : une alternative écolo ? 

Vous, ce que vous préférez, ce sont les matières écologiques ? Pas de soucis, puisqu’il existe aussi des isolants respectueux de l’environnement : les laines végétales. 

Il s’agit alors des laines de chanvre et de lin qui ont su s’imposer sur le marché. Mais pourquoi un tel succès ? Si les laines végétales séduisent, c’est simplement parce qu’elles sont majoritairement composées de matériaux naturels et nombreuses d’entre elles sont recyclables !

Cet article pourrait vous intéresser: Le lambris: un excellent isolant thermique et phonique

Quelle est la différence entre ces deux isolants végétaux ? 

Tout d’abord, vous avez la laine de chanvre, qui est utilisée aussi bien comme isolant thermique que phonique. Respirante et relativement fine, elle est très résistante à l’humidité (voir sa description complète ici). Mais c’est aussi l’ennemie des rongeurs, car elle est complètement indigeste. Vous profiterez donc de combles perdus bien isolés et sains pour seulement 20 euros le mètre carré pour une durée de vie d’environ 50 ans. 

Ensuite, vous trouverez la laine de lin, composée de fibres de lin récupérées dans l’industrie textile. Celles-ci sont ensuite associées à du polyester pour fabriquer des panneaux isolants. Malheureusement, la laine de lin est plus performante au niveau thermique que phonique, c’est l’un de ses seuls inconvénients, avec son prix quelque peu élevé : 30 euros le mètre carré. Approfondissez le sujet en lisant notre article sur le sujet.

Fibre de bois, liège ou laine de bois ? 

Vous êtes en faveur de l’écologie ? Bien entendu, qui ne l’est pas ! Dans ce cas, vous serez aussi séduit par le bois, un des meilleurs isolants pour votre maison. 

Pour isoler vos combles, sachez que vous avez l’embarras du choix : la laine, la fibre de bois ou le liège, c’est à vous de choisir. Pour prendre la bonne décision, vous devez connaître les détails de chacun des matériaux, c’est parti : 

  • la fibre de bois : très abordable, la fibre de bois ne vous coûte qu’une dizaine d’euros par mètre carré, un atout indéniable. Dense et épaisse, celle-ci propose de bonnes performances au niveau phonique et thermique. Simple à découper et à poser, la fibre de bois ne se déforme pas ;
  • la laine de bois : très répandue, cette dernière est d’origine naturelle et est entièrement recyclable. Aussi efficace en matière d’isolation thermique qu’acoustique, elle sait se montrer très résistante à l’usure du temps. Vous en trouverez pour 20 euros par mètre carré ;
  • le liège : très apprécié pour isoler les combles, le liège reste intact et ne se tasse pas, contrairement aux laines végétales. Cependant, il est préférable de l’utiliser en complément d’un autre isolant pour améliorer ses performances phoniques. Plutôt onéreux, le liège se vend au alentour de 30 euros le mètre carré. 

Isoler les combles perdus : combien ça coûte ? 

Ça y est, maintenant que vous connaissez les meilleurs isolants pour les combles perdus, vous pouvez (et devez !) vous intéresser au prix des travaux. Car en plus des matériaux, il faut aussi penser à la pose ! Sachez que vous pouvez simuler le coût de l’isolation des combles perdus ou aménagés sur mescomblesgratuits.fr, et voir de quelle manière les combles perdus peuvent être financés à 100%. Faites le test, c’est gratuit.

Le prix de l’isolation des combles dépend donc du matériau choisi, mais aussi du procédé d’installation : 

  • l’isolation des combles par l’intérieur : cette technique est la plus répandue, car la plus simple à réaliser. En fonction des isolants préférés, vous pouvez compter 50 euros pour chaque heure de travail ;
  • l’isolation des combles par la toiture : plus complexe à mettre en place, elle présente un coût bien plus élevé. Vous pouvez donc prévoir un budget au alentour de 80 euros l’heure de travail.

En définitive, isoler ses combles perdus revient surtout à choisir le meilleur isolant possible et la technique de pose la plus adéquate. Si vous avez du mal à vous décider sur le matériau à choisir, n’hésitez pas à consulter ce guide pour vous aiguiller au mieux. Et si vous avez des connaissances dans ce domaine et souhaitez partager votre avis, faites-le dans la section “commentaires” ci après !

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Comment isoler un abri de jardin ?

La présence toujours plus importante d’abris de jardin est un marqueur fort du retour des français dans...

Comment construire un escalier d’extérieur: les étapes expliquées

Plusieurs étapes primordiales permettent de construire soit-même un escalier d’extérieur. Encore faut-il les respecter avec soin,...

Tout savoir sur les différentes mousses acoustiques et isolants phoniques

Vous êtes actuellement dans la construction ou la rénovation de votre logement ? Dans ce cas,...

Clôture en brande de bruyère: à quoi sert-elle et comment la poser ?

Vous avez envie d’un peu d’intimité, vous souhaitez vous protéger du vent ? La solution réside dans...

A lire

Démonter un robinet de salle de bain en moins de 10 minutes !

Avant de démarrer le démontage du robinet Il est nécessaire...

Panier pour chat: quelle matière choisir pour un confort optimal?

Les paniers pour chat sous toutes leurs formes! Les paniers...

Collier / harnais pour chats: avantages et inconvénients

Les colliers pour chats : enquête et avis Autant un...

Comment désherber proprement son jardin ?

Si le gros du désherbage d’un jardin ou toute...

Un spa de rêve dans votre jardin: 17 manières de l’aménager

Aménager un spa dans son jardin, c'est possible ? De...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs