Quelques précautions avant d'installer votre colonne de douche

L'installation d'une colonne de douche est relativement simple si tant est que les précautions d'usage ont été prises et que l'on possède l'outillage adéquat. On retrouvera dans les magasins spécialisés des packs dans lesquels figureront tous les éléments nécessaires à l'installation de la colonne par vous même ou votre plombier. Les packs incluent en général: la robinetterie, les raccords et le panneau central.

  • Coupez l'arrivée d'eau afin de pouvoir travailler en toute sérénité sans risquer l’inondation.

  • Assurez vous que le mur ou la paroi d'accueil de votre colonne de douche soit suffisamment robuste pour supporter le poids des divers éléments: canalisations, sorties d'eau, et la colonne elle même qui dans certains cas peut peser plusieurs kilos.
  • Vérifiez si votre production d'eau chaude dispose d’une pression suffisante. Une colonne de douche se branche sur le système de production d'eau chaude qui exige une pression minimale afin que la colonne et ses ses jets éventuels fonctionnent normalement.
  • A noter que qu'un minimum de 2 bars (3 bars est recommandé) sont nécessaires pour une utilisation classique. 4 bars permettront de faire fonctionner les systèmes les plus exigeants.
  • Au delà de 4 bars, installez un réducteur de pression. Dans tous les cas, notez qu'une colonne de douche avec jets (douchette, pommeau supérieur) débite environ entre 16 litres et 20 litres d'eau par minute.


Quels outils pour installer votre colonne de douche ?

  • Un pack complet colonne de douche

  • Une perceuse électrique

  • Un niveau à bulle

  • Une règle

  • Un crayon gras ou de la craie

  • Des chevilles

  • Un marteau / maillet

  • Un tournevis

  • Une clé à molette


Etape 1
: choisir l'emplacement et tracer les repères

mesure emplacement colonne de douche
  • A) A partir du centre de la douche, tracez les repères permettant à la colonne d'être alignée sur le centre de la douche.
  • B) Repérez l'arrivée d'eau qui servira à l’emplacement du mitigeur thermostatique. Délimitez cet espace à l'aide d'un crayon de manière à ce que l'arrivée d'eau soit à la même hauteur que le mitigeur.
  • C) Simulez la pose de la colonne sur le mur et tracez au crayon les limites de pose verticales et horizontales. Notez que le pommeau de douche de tête devra être positionné entre 10 et 15cm au dessus de la tête.


Etape 2
: Les branchements

percage du mur pour colonne
  • A) Retournez la colonne, repérez les trous de fixation puis mesurez la distance qui les sépare et appliquez ces résultats aux repères sur le mur.Marquez ces repères à l'aide du crayon ou de la craie.

  • B) Percez les trous avec si possible des forets neufs s'il s'agit de carrelage et non à même le mur, insérez les chevilles à l'aide de votre marteau en veillant à ne pas forcer.

  • C) Vissez les pattes de fixation qui accueilleront la colonne (et vérifiez l'horizontalité avec le niveau à bulle), puis raccordez les flexibles internes aux arrivées d'eau chaude et froide.
colonne de douche installation

Attention: veillez à bien raccorder les flexibles d'eau chaude et froide avec les bonnes sorties d'eau chaude et froide.


Etape 3: La pose

raccords de colonne de douche
  • A) Placez le joint d'étanchéité sur le flexible de douche et la douchette (et/ou pommeau de douche). Fixez les flexibles à la colonne de douche.
  • B) Posez la colonne sur les pattes de fixation, ouvrez l'eau et effectuez les premiers tests.


ATTENTION:

  • Si votre pression est supérieure à 5 ou 6 bars, l'installation d'un réducteur de pression d’eau est recommandée.
  • Si votre eau est très calcaire, prévoyez d'installer un adoucisseur.

Les panneaux sont en général préréglés à 38ºC, mais sur certaines installations un ajustement sera peut-être nécessaire.