-

Travaux maison & aménagement Comment savoir si votre électricien est honnête et compétent ?

Comment savoir si votre électricien est honnête et compétent ?

-

-

Que l’on soit propriétaire de son logement ou simple locataire, connaître un électricien fiable et compétent à appeler en cas de besoin est indispensable. En effet, nos logements, plus connectés que jamais et plus dépendants que jamais d’une installation électrique infaillible ne nous laissent pas vraiment le choix : sans électricité, c’est tout le fonctionnement de notre maison, et tout le programme de notre journée, qui s’en trouvent chamboulés. Et on ne demande pas seulement à notre installation d’être infaillible pour servir nos besoins, mais d’être aussi d’être sûre, aux normes, et évolutive pour pouvoir accueillir toujours plus d’équipements, comme la domotique. D’où nos questions du jour : comment reconnaître un électricien compétent, quelles sont les bonnes et les mauvaises pratiques en la matière ?

Avant le premier contact

Avant même le premier contact, si vous cherchez un électricien pour un dépannage urgent ou pour un projet de construction ou de rénovation, il est conseillé de prendre en compte les aspects suivants :

Choisir un électricien qualifié et répertorié

Quel que soit le type de besoin électrique que vous avez, il est indispensable de faire appel à une société ou un artisan qualifié, agréé et enregistré au registre du commerce vous garantissant le respect des normes et des bonnes pratiques.

La profession d’électricien est réglementée, et que l’électricien choisisse de travailler en tant que salarié ou en tant qu’artisan indépendant, il lui faudra justifier de ses diplômes et de ses compétences professionnelles avant d’être engagé ou de pouvoir s’inscrire au registre du commerce. Il doit entre autres obtenir l’habilitation électrique obligatoire, qui résulte de la norme NF C 18-510, sans laquelle il ne peut exercer.

Il existe plusieurs façons de choisir un électricien agréé :

  • référez-vous aux annuaires professionnels en ligne
  • référez-vous aux listings de votre commune ou mairie (tapez ‘électricien agréé ville de Paris’ par exemple)
  • demandez si la société ou l’artisan ont des labels tels que Qualifelec, RGE ‘Reconnu Garant de l’Environnement’, des concessionnaires (ERDF) ou des partenaires (Legrand, etc.). Ceux-ci sont généralement un gage de sérieux.

Préférer un électricien bénéficiant d’une bonne réputation

Lorsque l’on a besoin d’un électricien pour un dépannage urgent, il n’est pas toujours possible de faire la fine bouche et de prendre le temps de se renseigner sur la réputation professionnelle de la personne. Si par contre vous vous engagez sur un projet de rénovation ou de construction de plus grande ampleur, il est impératif de vous renseigner sur l’expérience et la réputation professionnelles de votre électricien au préalable. N’hésitez pas à demander des références et à parler de la personne ou de l’entreprise autour de vous, et en particulier aux professionnels du bâtiment qui vous entourent, ils sauront rapidement vous renseigner sur le sérieux et la fiabilité de la personne ou de la société.

Une fois ces éléments pris en compte, il est temps de contacter l’électricien pour planifier son intervention.

Sur un sujet proche : cuisine et salle de bain : quelles sont les normes électriques en vigueur ?

Les critères pour jauger le professionnalisme de votre électricien

Une bonne façon d’avoir un premier avis sur un électricien est de se fier à la première impression qu’il dégage, aussi bien au téléphone lors d’une prise de rendez-vous, que de visu lors de la prise en charge du poste de travail.

Voici quelques éléments à prendre en compte :

La prise de rendez-vous

  • L’artisan est-il facile à joindre et la prise de rendez-vous est-elle simple ? Le ton est-il professionnel ?
  • L’artisan ou l’entreprise proposent-ils un devis gratuit (obligatoire) et pratiquent-ils des tarifs raisonnables ?
Pour vos projets de rénovation électrique, trouvez les tarifs d’un électricien de confiance sur ce site.

Le rendez-vous

  • La personne ou l’équipe sont-elles ponctuelles et d’un bon niveau de contact professionnel ? Respectent-ils les règles sanitaires en cours et les règles de votre foyer (fermer la porte derrière eux, etc.) ?
  • Le véhicule d’intervention est-il un véhicule professionnel avec flocage publicitaire ? Est-il bien entretenu et le matériel y est-il bien rangé ?
  • L’artisan ou l’équipe sont-ils équipés de tenues de travail entretenues et d’équipements de sécurité obligatoires (chaussures, gants, casque, etc.) ?
  • Le matériel et les outils sont-ils rangés, en bon état et aux normes ?
  • Le/les intervenants semblent-ils agir avec précision et professionnalisme et savent-ils ce qu’ils font ?
  • À l’issue de l’intervention, l’installation fonctionne-t-elle bien et le résultat correspond-il à vos attentes ?
  • La facture correspond-elle au devis et si non, est-ce justifié ? En l’absence de devis (intervention de dépannage urgent), le tarif pratiqué est-il conforme aux tarifs généralement constatés ?

Si la plupart (ou même une minorité) des questions listées ci-dessus a une réponse négative, vous devez immédiatement être alerté et demander des explications, voire demander à l’équipe de cesser l’intervention en cours, sous peine d’avoir de très mauvaises surprises.

D’autres signes qui doivent donner l’alerte :

  • un artisan autoproclamé ‘multifonction’ qui vient pour faire de la plomberie chez vous et vous dit qu’il peut faire votre installation électrique. Il est préférable d’engager un spécialiste et pas un ‘homme à tout faire’.
  • Un artisan qui vous propose de faire l’intervention « au noir » sans qu’elle ne soit déclarée. C’est totalement illégal et en cas de litige ou d’accident sur le chantier d’intervention, vous n’aurez aucun recours.
  • Un électricien qui vous demande de payer un devis, sauf dans certains cas où le projet est de grande ampleur (installation ou rénovation électrique complète nécessitant plusieurs déplacements, diagnostics, etc.)

Tous ces signes sont révélateurs d’une personne peu ou pas professionnelle qui, si elle peut vous sembler séduisante au premier abord, car elle semble sûre d’elle et vous propose des offres alléchantes (économies d’argent, etc.) risque en réalité de vous entraîner sur le terrain glissant des litiges, défauts de réalisation et promesses non tenues qui vous feront perdre du temps, de l’argent et prendre des risques inutiles.

Vous être prévenu sur les signes qui alertent, qu’en est-il des bonnes pratiques d’un électricien ? On fait le point.

Les bonnes pratiques d’un électricien

Travailler dans le domaine de l’électricité n’est pas anodin. Les risques sont multiples, et en particulier le risque d’électrocution en manipulant des connexions électriques, de chute si l’on est amené à travailler en hauteur (installation électrique au plafond, en façade, sous toiture, etc.) et enfin risque de brûlures suite à un départ d’incendie électrique. Le Code du travail régit donc la réglementation concernant la prévention du risque électrique.

Equipements de Protection Individuelle

Du fait des risques en question, tout électricien a l’obligation de porter des équipements de protection individuelle (EPI) adaptés et conforment à la norme CE. Ces équipements sont :

  • Un casque de protection équipé d’un écran facial intégré qui englobe la totalité du visage et du menton.
  • Des chaussures de sécurité sans pièce de métal à embout en acier pour protéger des possibles décharges électriques et équipées de semelles antistatiques pour atténuer les charges électrostatiques. Certains modèles sont également antidérapants et anti-perforation.
  • Des gants isolants dont le port est obligatoire pour le travail sous tension.

    Aucun objet métallique ne doit être porté par l’électricien, y compris des lunettes de soleil, une ceinture ou des bijoux (montre, chaîne, etc.), car ceux-ci sont conducteurs de courant

Les matériels adaptés 

Un électricien travaille avec des outils et du matériel professionnels spécifiquement étudiés pour opérer sur des circuits électriques parfois sous tension. Ils sont soumis à une réglementation. Une caisse à outils d’électricien bien dotée doit comprendre tout le matériel indispensable à la fonction : pinces et tournevis isolés, tapis isolant au sol, multimètre et tensiomètre, rallonge électrique, etc. Ce matériel doit être dans un bon état général, soigneusement rangé à son emplacement et tenu hors de la poussière et de l’humidité. Il doit être remplacé régulièrement dès qu’il présente des signes d’usure ou de détérioration.

Lire également : quelles sont les différentes missions et responsabilités d’un artisan électricien ?

Bonnes pratiques dans l’exercice du métier

Les bonnes pratiques, comme le matériel, dépendent bien sûr du type d’intervention et du chantier, mais dans une intervention dans le cadre du domicile d’un particulier, pour un dépannage ou une installation, on retient quelques bonnes pratiques de base suivantes :

  • L’installation électrique doit systématiquement être mise hors tension avant intervention pour éviter le risque électrique (on appelle cela la ‘procédure de consignation’ correspondant à la norme NFC 18-510)
  • Une analyse du risque électrique est indispensable avant et pendant l’intervention.
  • Sous tension, utilisation d’isolants et d’obstacles permettant l’intervention en toute sécurité.
  • Le milieu d’intervention doit être conservé aussi sec que possible.

Vérification des installations électriques

Si vous pensez n’avoir pas reçu un service professionnel ou que vous doutez de la compétence de l’électricien venu réaliser une intervention chez vous, il est conseillé de faire appel à l’organisme de conformité électrique appelé le CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité). L’attestation de conformité qui vous sera délivrée par cet organisme si votre installation électrique est aux normes est d’ailleurs indispensable pour une mise sous tension après installation électrique d’une maison neuve, pour vendre ou louer votre maison et bien d’autres cas encore.

Engager un électricien compétent, que cela soit à l’occasion d’une intervention ponctuelle ou pour un projet de plus grande envergure, ne doit pas être laissé au hasard. Il est indispensable de choisir un professionnel habilité et reconnu, respectant les normes de sécurité en termes d’équipement, de matériel et de bonnes pratiques, et honnête dans sa démarche clientèle. Il en va de la sécurité et du bon fonctionnement de votre installation électrique, et aussi de votre paix d’esprit !

Emma Gosset
Emma Gosset
Je suis originaire du Jura mais je vis à Paris depuis 2001. Styliste de formation, je me suis réorientée depuis peu vers la décoration et l’aménagement de l’espace en m’associant avec une décoratrice intérieur chevronnée qui m’apprend les ficelles du métier. Mère de 3 enfants, je rédige des articles aujourd’hui pour certains magazine on-line et papiers. Je suis passionnée par le métissage des matières et des couleurs, le feng shui, l’ameublement intérieur et extérieur, le thème de la luminosité dans les pièces de vie, les revêtements de sol (notamment la pierre naturelle) et tout ce qui permet de créer une décoration unique et personnalisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Comment choisir le meilleur fournisseur de gaz en 2021 ?

Avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, choisir son fournisseur d’énergie est devenu possible, et...

Covid-19 : est-ce le bon moment pour refaire son salon ?

Depuis le début de la crise du Covid 19, tout le monde s'accorde sur un point : on n'a...

Comment changer une porte d’entrée en moins d’une heure ?

Une porte d’entrée abimée par les années, qui laisse passer les courants d’air ou qui est voilée suite à...

Bois, aluminium, fer forgé.. quel matériau choisir pour sa pergola ?

Au sortir de l'hiver, qui ne pense pas déjà aux premières douceurs printanières qui nous invitent au jardin et...

A lire

Les 5 meilleurs blender chauffants

Quoi de mieux qu'un blender chauffant pour faire une...

La console bureau | informatique: la double fonction pratique

Une console de bureau, encore appelée console informatique est...

Infiltrations d’eau sur la façade : causes et solutions

Vous observez des suintements ou des taches d’humidité sur...

Installer un mitigeur de cuisine: les 5 étapes expliquées

Apprenez comment installer un mitigeur de cuisine thermostatique L'installation d'un...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs