-

Energies de l'habitatEnergie écologiqueComment préparer l’été et récupérer l’eau de pluie ?

Comment préparer l’été et récupérer l’eau de pluie ?

-

-

Adopter une attitude responsable, tout en réalisant des économies reste possible. Pour cela, privilégiez la récupération de l’eau de pluie en utilisant le matériel approprié, mais également en respectant la législation.

Quel matériel utiliser pour récupérer l’eau de pluie ?

Grâce à l’utilisation d’une cuve de récupération d’eau de pluie, vous serez en mesure de stocker des centaines voire des milliers de litres. Tout dépend du modèle que vous sélectionnez. En effet, lorsque l’eau de pluie arrive sur la toiture de votre habitation, elle est ensuite canalisée grâce à l’utilisation des gouttières. Donc, il est impératif de relier votre cuve en utilisant un collecteur d’eau. Idéalement, votre récupérateur dispose d’une taille appropriée par rapport à la surface de votre jardin.

N’oubliez pas non plus de l’entretenir, car ce geste aura une influence directe sur la qualité de l’eau. Donc, n’hésitez pas à mettre en place une grille spécifique au niveau du trou d’évacuation de votre gouttière. De cette manière, les débris et les feuilles ne pourront pas s’introduire à l’intérieur de la colonne d’évacuation de la gouttière. À la fin de l’automne, effectuez également un entretien de ces différents éléments pour retirer un maximum d’impuretés.

Existe-t-il une réglementation spécifique concernant l’eau de pluie ?

Pour votre usage personnel, vous êtes dans votre bon droit de récupérer et stocker l’eau de pluie. Cependant, il existe des conditions particulières qu’il vaut mieux respecter. Tout d’abord, il est interdit de l’utiliser pour une consommation alimentaire. Donc, pour un usage intérieur, l’eau de pluie vous permettra de laver les sols, de remplir votre chasse d’eau et de laver du linge. Pour un usage extérieur, la récupération de l’eau de pluie s’avère très utile pour le nettoyage de votre véhicule, mais également pour arroser votre jardin.

Cependant, si vous disposez d’une toiture en plomb ou en amiante, la récupération est interdite, car l’eau de pluie pourrait contenir des particules toxiques. De plus, le recours à un produit antigel dans la cuve de stockage demeure strictement interdit. Autre particularité concernant la réglementation eau de pluie, une déclaration d’usage obligatoire lorsque votre installation est alors raccordée au réseau d’assainissement collectif. La démarche reste extrêmement simple en vous rapprochant de votre mairie.

Quel est le volume idéal pour un récupérateur d’eau de pluie ?

L’utilité d’un tel dispositif n’est plus à démontrer. Cependant, vous pourriez avoir quelques doutes concernant le volume le plus approprié. Alors pour faciliter votre prise de décision, il faut prendre en considération l’usage que vous souhaitez en faire et la surface de votre jardin. Par exemple, si vous souhaitez uniquement arroser votre potager d’une surface de 50 m², un récupérateur entre 150 et 500 litres conviendra parfaitement. Si par contre vous avez besoin d’arroser un jardin d’une surface de 200 m² et laver votre véhicule, un récupérateur entre 1500 et 3000 litres reste indispensable.

Enfin, pour les usages domestiques et l’arrosage d’un jardin, un récupérateur entre 6000 et 9000 litres sera davantage adapté à votre situation. Dans tous les cas, n’oubliez pas de mettre en place un trop-plein qui vous sera d’une très grande utilité lorsque votre cuve est pleine. Ainsi, le surplus sera envoyé au sein du réseau d’eaux pluviales.

N’hésitez pas à mettre en place une cuve de récupération d’eau de pluie

Avec un tel dispositif, vous réduisez drastiquement votre consommation en eau et en plus c’est un geste écologique. Donc, vous avez toutes les raisons d’installer un récupérateur d’eau de pluie, d’autant plus que son installation demeure extrêmement simple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Économiser sur ses travaux de bricolage : astuces et conseils

Dans l'univers du bricolage, réussir à économiser sans sacrifier la qualité des travaux représente un véritable art. Que vous...

Bricolage écologique : les bons gestes pour la planète

Dans une ère où la prise de conscience environnementale est devenue primordiale, le bricolage écologique s'impose comme une pratique...

Utiliser les outils de protection : lunettes, gants, etc.

Dans le monde du bricolage, où la précision et la créativité sont reines, la sécurité ne doit jamais être...

Choisir ses matériaux de bricolage : guide pratique

Le bricolage est une passion pour beaucoup, un moyen d'exprimer sa créativité tout en apportant des améliorations tangibles à...

A lire

Tous les conseils pour réussir l’aménagement d’un plateau de bureau

Réussir l'aménagement d'un plateau de bureau est important, car...

Comment poser un sèche-serviettes électrique ?

Quoi de plus désagréable que de trouver une serviette...

Bac de douche à encastrer: la solution esthétique

Le receveur de douche à encastrer Une solution esthétique qui entraîne des...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement