Les fonctions du mitigeur thermostatique

Un mitigeur thermostatique permet d'assurer une température et un débit constants tout au long de l'expérience de douche, en dépit des variations de pression ou de température dans la maison.

Grâce à sa précision, ce type de robinet permet d'économiser jusqu'à 30 % d'eau et donc de réduire le montant de facture d'eau.

         
La sécurité

mitigeur-thermostatique-anti-brulure Le mitigeur thermostatique: une température et un débit constants

La plupart des thermostatiques prévoit une butée à 38° afin de garantir la sécurité de tous et notamment des plus petits.

Il est équipé de deux manettes. Celle de droite se distingue par un limiteur de température, signalé par un bouton rouge ou une butée. Il est en général bloqué à 38 °C, et 40 °C chez certains fabricants.

Il est nécessaire en général d'appuyer fortement sur le bouton (tout en tournant la manette) pour désactiver la butée .
Il devient alors quasiment impossible de se brûler puisque même en cas de mouvement brusque sur les manettes, la température reste constante.

Lors de l'acquisition de votre mitigeur, vérifiez bien qu'il soit possible de modifier le réglage du limiteur de température.


Les économies

limitateur-de-d%C3%A9bit Le mitigeur thermostatique: une température et un débit constants

Le mitigeur thermostatique est parfois équipé d'un limiteur de débit.

Le limiteur de débit, qui est fixé au mitigeur thermostatique, permet de faire des économies d'eau. Il est possible pour l'utilisateur de régler la limite du limiteur de débit, occasionnant une finesse de réglage supplémentaire qui se traduit par des économies. 

PARTAGER
Article précédentTous les types de robinet thermostatique: mécaniques, électroniques, programmables
Article suivantLe mitigeur mécanique: 30% plus économique qu’un mélangeur
Vincent Dussart
Originaire des Bouches-du-Rhône, ma passion c’est l’aménagement des espaces, et notamment des pièces de vie, l’organisation des volumes, la rencontre de tonalités esthétiques différentes et des couleurs, dans le respect du "beau". Ce que j’aime par dessus tout c’est de faire fusionner les époques, les essences de bois avec les matériaux contemporains, les lignes modernes avec les coupes anciennes. J'aime parcourir les magasins et les brocantes à la recherche de nouveaux matériaux pour les revêtements de sol et de murs. De la même manière j'aime chiner le mobilier ancien comme moderne (et "ethnique"), les tissus d’ameublement, et toute idée pouvant conduire à une amélioration de l'existant.